Paroisse Saint-Hilaire de Villefranche - Brizambourg
Presbytère: 15, rue du Presbytère
17770 SAINT-HILAIRE DE VILLEFRANCHE

Tél./fax: 05 46 95 33 80

ndionechrisou@yhoo.fr

Eglise ouverte à la demande

05 46 58 22 06

L’église Saint-André d’Aumagne, du XIIe siècle dont il ne restait que quelques parties en ruine, a été entièrement reconstruite au XVe siècle.
La nef nue et voûtée en plâtre est sans intérêt dans sa première partie.
Un pilier roman et une grosse moulure qui y prend appuis donne accès a la deuxième partie qui se compose de trois travées voûtées d'ogives. Formerets et croisées d'ogives sont à pénétration, sauf dans les angles du chœur où les nervures reposent sur trois petites colonnettes gothiques assemblées, placées à deux mètres du sol et dont les bases et les chapiteaux sont en forme de prismes.
Les trois clefs de voûte sont ornées, la première d'une étoile, la deuxième d'un quadrilobe, la troisième d'un dessin gothique.
Le Chevet est percé d'un fenestrage gothique en trois parties; à droite, le dessous du clocher communique par une haute baie à arc brisé avec la nef. Ce dessous de clocher est voûté en plein cintre et éclairé par un beau fenestrage gothique.
A l’extérieur: La façade occidentale est limitée par deux contreforts d'angle et se termine par un pignon.
La porte a été reconstruite avec des matériaux de remplois (éléments provenant de constructions antérieures). Elle est ornée de voussoirs romans décorés de losanges assez mal disposés.
La façade méridionale est flanquée au milieu d'un clocher carré buté par deux contreforts d'angle. A sa partie supérieure, ce clocher est percé sur chaque face d’une ou deux ouvertures. Il est couvert d'un toit plat. Sa façade sud est ornée d'un beau fenestrage avec trèfles et mouchettes. De gros contreforts gothiques flanquent le reste de cette façade.
Le grand mur plat du chevet a dans son milieu un petit fenestrage gothique en trois parties.









Choisissez votre ville

Haut de page