Paroisse Notre-Dame des Marais (Marans)
Presbytère:21, rue Dinot
17230 MARANS

Tél.: 05 46 01 11 15

asso.diocesaine-maran@club-internet.fr

http://www.paroisse-ndm.fr

Eglise ouverte de 9h à 19h

05 46 01 51 47

Charron, église Saint-Nicolas.
Mentionnée en 1130, l'église relevait de l'abbaye de Maillezais comme plus de cinquante autres et de nombreux domaines.
Elle a souffert des guerres de religion. Le 2 mai 1648, Louis XIV transfère l'évêché de Maillezais à La Rochelle. Malheureusement, dans la nuit du 1er au 2 juin 1773, le feu fut mis volontairement dans les archives de l'évêché, les titres originaux de la fondation de l'église furent entièrement consumés par les flammes.
Le bâtiment actuel présente plusieurs périodes, XIIe, XVe, et XIXe siècles. Le clocher et une partie des murs de la nef, de style gothique, sont du XVe siècle. Des nervures ogivales sous les cloches, et des frontons semblables aux hauts des cheminées, du XIIIe siècle. La nef est reprise au début du XVIIe siècle.
Derrière le maître-autel se trouve une fenêtre sans vitrail. Aux XIXe et XXe siècles, les autres fenêtres s'orneront de vitraux offerts par les habitants. La sacristie est du XIXe siècle ainsi que la chapelle Notre-Dame-de-la-Salette, construite au nord du clocher en 1855, et les fonts baptismaux qui datent de 1857.
La pose de la grosse cloche a eu lieu en 859, et la petite en 1869.
Le retable, avec l'autel et son tabernacle, sont les restes d'un ensemble de boiseries qui occupait tout le chœur de l'église. Il a été réalisé en 1689 par Cyprien Tramblet, sculpteur à Niort. Il est surmonté d'une toile de François Brossard de Beaulieu, datée de 1773 et représentant l'adoration des bergers.
Sur le mûr nord, un tableau de 1804 du peintre A. Julien. Cette toile décorait autrefois l'autel dédié à Saint-Nicolas, patron des marins. 
Suspendue au plafond, la maquette d'un vaisseau de la première moitié du XIXe siècle, en bois peint. Probablement le «Masséna», réalisé par Pierre Bouquet, pilote lamaneur, du chenal de Luçon.
Récemment, de très grandes restaurations furent faites à 1987, et à l'intérieur en l'an 2000.
Jean Guillement. Membre de la société d'Archéologie et d'Histoire de l’Aunis.








Choisissez votre ville

Haut de page