Secteur pastoral de Pont-L'Abbé - Saint-Porchaire

Presbytère: 1, rue du Sénéchal - 17250 PONT-L'ABBE
05 46 97 01 28

2, rue du Presbytère - 17250 SAINT-PORCHAIRE
05 46 95 61 61

presbyrepaa@orange.fr

Eglise fermée

05 46 93 91 28

Plassay, église Saint-Blaise et Notre-Dame.
L’église Saint-Blaise et Notre-Dame (XIIe, XVe et XIXe siècles).
La construction de cet édifice remonte au XIIe siècle.
A l’intérieur, l’abside romane est ornée de beaux chapiteaux sculptés. Le clocher est une belle flèche de pierre du XVe siècle avec au sommet un aigle en pierre. Les douze vitraux de l’église, dont certains évoquent les deux Guerres mondiales, constituent un ensemble original.
L'activité dominante de Plassay fut longtemps l'extraction de la pierre dite de "Crazannes" : C'est à Crazannes, port sur la Charente, que les blocs de pierre étaient embarqués sur des gabares et des sloops, à destination des ports d'Europe et d'Amérique. L'exploitation des carrières remonte à l'occupation romaine: A Saintes, l'Arc de Germanicus est bâti en pierre de Crazannes. Appréciée pour sa finesse et sa solidité, elle servit à l'édification de célèbres monuments: les quais de Londres, le socle de la statue de la Liberté à New- York, l'Opéra de Gand en Belgique, la flèche de la cathédrale de Cologne en Allemagne. Dans notre région ce sont notamment  Fort Boyard, le port de La Rochelle, le château de la Roche-Courbon, la flèche de l'église Saint-Eutrope à Saintes. Le plein essor de la pierre de Crazannes se situe aux XVIIIe et XIXe siècles.
Elle occupe alors une population nombreuse. L'exploitation cessa après la première Guerre mondiale avec l'apparition de nouveaux matériaux. Le paysage des carrières abandonnées est insolite: les gorges profondes très découpées, dont certaines atteignent vingt mètres de haut, semblent des temples silencieux recouverts par les lierres, les mousses et les fougères.